clamart2011

Maison ossature bois à hautes performances thermiques.

antony2012

Surélévation ossature bois sur une ancienne maison en brique.

Chatillon2014

Extension sur deux étages

Massy2013.png

Extension avec toiture plate végétalisée

Les Mureaux 2009.png

Isolation par l'extérieur et bardage à claire voie

Chaville2009.png

Surélévation bois et parement extérieur en plaque

Malakoff2009.png

Extension ossature bois sur deux étages - Mezzanine

Bièvres2010.png

Isolation par l'extérieur d'un ancienne maison en bois

Chaville 2009 - Terrasse.png

Terrasse sur pilotis

L Haÿ les roses 2009.png

Terrasse bois pour piscine

Vous êtes ici :   Accueil » Isolation
Recherche
Présentation
Construire en bois...

Construire en bois permet d'éviter les ponts thermiques.

 

Construire en bois permet une augmentation de la surface habitable. La surface sera plus grande qu'en maçonnerie car les murs, isolation comprise, sont plus fin. Et tout cela sans augmenter l'emprise au sol.

 Faire construire une maison bois permet d'utiliser une ressource renouvelable qu'est le bois. Contrairement aux maisons en béton qui utilisent beaucoup de sable.

Même avec un plancher bois il est possible d'installer un chauffage par le sol.

L’isolation d’une maison bois fait partie intégrante de la structure, ce qui donne à isolation égale, des murs nettement moins épais qu'avec une maison en maçonnerie.

Même pour les planchers bas, le bois peut avantageusement remplacer le béton.

La base de la maison bois peut être réalisée de deux façons, avec une dalle béton ou avec une dalle bois.

Aux Etats-Unis, au Canada ou en Scandinavie, 90% des maisons individuelles sont en bois.

L’ossature plate-forme est la technique de construction à ossature bois la plus utilisée dans le monde.

L’isolation par l’extérieure permet d’éviter les ponts thermiques d’une maison en maçonnerie et de parfaire l’isolation d’une maison bois.

Les ponts thermiques sur une maison en maçonnerie peuvent représenter jusqu’à 40% des déperditions thermiques.

A épaisseur égale, le bois est 6 fois plus isolant que la brique, 15 fois plus que le béton et 350 fois plus que l'acier.

Les assurances ne sont pas plus élevées pour une maison en bois car il n'y a pas davantage de risque d'incendie qu'avec une maison traditionnelle.

Visites

 143417 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Outre la structure, nous réalisons aussi l'isolation.
 
Dans un souci environnemental ainsi que pour des considérations d'efficacité, nous préconisons l'emploi de laine de bois comme isolant. Ce matériau est fabriqué à l'aide de bois résineux non traités et défibrés. Il a beaucoup de qualités :

  • naturel
  • renouvelable
  • biodégradable
  • hygro-régulant
  • recyclable en fin de vie
  • propre et non polluant
  • durable
laine-de-bois.jpgIsolant souple en laine de bois 

La RT2012

Il est à noter que pour être conforme à la RT2012, prendre en compte une épaisseur minimale d'isolant ne suffit pas. En effet, la RT2012 consiste à une étude complète du bâtiment qui considère la valeur et le type d'isolant employé, la surface vitrée par rapport à la surface plancher, la perméabilité à l'air, le recours à des sources d'énergies renouvelables, la ventilation, etc. 

Pour être RT2012, la première attestation à joindre au dépôt du permis de construire est en principe réalisé à l’initiative du maître d’ouvrage (le bénéficiaire des travaux) : c’est lui qui s’engage à respecter la RT2012.  L’attestation RT2012 à joindre au dépôt du permis repose sur la réalisation d’une étude thermique prévisionnelle. 

L'attestation RT2012 de fin de travaux certifie que la construction respecte les contraintes imposée par la RT2012. Bien plus détaillée que la première, elle est transmise au plus tard à l’achèvement des travaux par le maître d’ouvrage. Le code de l’urbanisme prévoit qu’elle peut être jointe à la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT), à retourner en mairie à la fin du chantier. L’établissement de cette attestation revient aux seuls professionnels cités par le code de la construction : Contrôleur technique certifié à cet effet, Diagnostiqueur DPE lorsque le projet porte sur une maison individuelle ou accolé, un architecte, un organisme certificateur dans le cadre de la délivrance d’un label HPE (haute performance énergétique). L’attestation RT2012 de fin de travaux repose obligatoirement sur une autre étude thermique du bâtiment, que seul les professionnels cités par le code de la construction et de l’habitation sont habilité à le faire. Cette étude obligatoire requiert notamment une visite du professionnel sur site.

 

L'isolation intérieure lors de la construction

La maison bois est, par nature, bien isolée car le bois est lui même assez isolant ce qui réduit les ponts thermiques. Nous parlons ici d'isolation intérieure mais  l'isolation fait partie intégrante de la construction car elle est insérée entre les montants de la structure bois. Pour être conforme à la Réglementation Thermique 2012, nous mettons une épaisseur de 16 cm de laine de bois dans les murs et 36 cm en toiture.

Outre les qualités de la laine de bois déjà énumérées, elle possède d'autres propriétés bien utiles au confort comme la régulation hygrométrique de l'habitation et la protection des chaleurs estivales.

La régulation hygrométrique de la laine de bois permet d'absorber une partie l'humidité en excès présent dans l'air ambiant intérieur, d'en évacuer le surplus vers l'extérieur et de la restituer en cas d'atmosphère trop sèche. La laine de bois contrairement aux laines minérales ne perd pas ses pouvoirs isolants en cas d'humidité excessive accidentelle. La perméance (perméabilité à la vapeur d'eau) de la laine de bois permet la création de mur respirant ou perspirant.

isoplaf.jpg

isomur.jpg

Grace à sa densité assez élevée la laine de bois (50kg/m3) et la fibre de bois (250kg/m3permettent un déphasage de la chaleur. La chaleur mettra un certain temps à traverser la couche d'isolant. Suivant l'épaisseur d'isolant, on peut arriver à un déphasage d'une dizaine d'heures ce qui permet d'obtenir un confort d'été accru.

Le même principe est utilisé pour l'isolation de la toiture mais avec des épaisseurs plus importantes d'isolant car la toiture peut représenter jusqu'à 35% des déperditions énergétiques.

1couche12cm.jpg

Première couche d'isolant

Isolant complémentaire à l'intérieur

Pour obtenir un bâtiment basse consommation, voir passif, si certaines conditions sont remplies, une couche supplémentaire d'isolant est rajoutée sur les murs. La laine de bois d'une densité de 50 kg/m3 environ et d'une épaisseur de 12 cm est insérée dans une structure bois complémentaire se trouvant contre l'isolant déjà posé entre les montant de la structure des murs. On atteint alors une épaisseur d'isolant de 24 cm et un R=8,9 m².K/W.

2couche12cm.jpg

Seconde couche d'isolant

L'isolation extérieure et/ou rénovation thermique

Pour Les anciennes maisons en maçonnerie, l'isolation par l'extérieur est la meilleur solution. Elle permet d'isoler l'ensemble du bâtiment sans réduire l'espace intérieur et sans toucher à son aménagement. Cela permet aussi de supprimer au maximum les ponts thermiques si fréquents sur les bâtiments anciens. 

Lors d'une construction bois, pour augmenter encore plus la protection contre la chaleur et par la même occasion contre le froid, il est possible de rajouter une épaisseur d'isolant à l'extérieur.

La fibre de bois posé sur l'extérieur des murs de l'habitation crée un mur manteau. Ce mur manteau supprime pratiquement tous les ponts thermiques. Pour l'isolation par l'extérieur on a le choix entre deux types d'isolant en fibre de bois,  les panneaux isolants souples ou rigides.

Panneaux d'isolant rigides en fibre de bois 

L'épaisseur utilisé varie généralement de 4 à 6 cm, voir plus. Il a une densité d'environ 250kg/m3 et suivant le type, peut servir de pare pluie. Cette méthode s'utilise aussi pour la toiture (le sarking). Cet isolant protège bien des chaleurs estivales en augmentant l'inertie thermique du mur. Sur ce type d'isolant il est possible de mettre toutes sortes de parement extérieur comme du bardage, du crépis ou encore des parements en brique ou en pierre*.

* Toute prestation non sèches comme les enduits, crépis et travaux de maçonneries sont confiés à une entreprise de maçonnerie extérieure.

Au niveau de la toiture, siège de la plus grande déperdition d’énergie des bâtiments, il existe plusieurs méthodes : Rajouter une couche d’isolant au sol pour les combles non aménagés ou sous les rampants pour les combles aménagés avec des isolants souples (voir plus bas). La meilleure méthode mais aussi la plus lourde est le sarking. Ce procédé d’isolation utilise des panneaux rigides d'isolant et consiste à isoler par-dessus la charpente afin d’éviter tout pont thermique et permet d’obtenir plus facilement une bonne étanchéité à l’air. Les panneaux d’isolant ne sont plus interrompus par la structure de la charpente et  il y a possibilité de rajouter plus facilement des écrans d’étanchéité sous toiture. En rénovation ce genre d’isolation demande le démontage total de la couverture existante, elle est donc plus utilisée pour la construction neuve ou pour les rénovations lourdes.

Iso_ext-dur2.jpg

Iso_ext-dur.jpg

Panneaux d'isolant souples en laine de bois

Généralement d'une épaisseur de 12 cm, l'isolant est placé entre des montants en bois qui auront été fixé sur le mur. Le tout recouvert d'un pare pluie et de bardage. Nous utilisons cet solution car elle laisse respirer le mur (en bois ou en maçonnerie). Ce détail est important car il est fréquent que les murs des anciens bâtiments en maçonnerie contiennent de l'humidité. Le complexe isolant rajouté est largement ouvert à la vapeur d'eau et ne crée par de désordre contrairement à une solution de plaques de polystyrène + crépis qui est parfois utilisé en rénovation thermique.

Au niveau de la toiture, il existe plusieurs méthodes : le sarking (voir plus haut) ou rajouter une couche d’isolant au sol pour les combles non aménagés ou sous les rampants pour les combles aménagés. 

Iso_ext-souple.jpg


 

Pour se protéger des agressions climatiques extérieures, l'isolation ne suffit pas. Il faut se prémunir contre l'eau et contre les courants d'air. Pour cela on a recours à un pare pluie et à un frein vapeur.

Etanchéité à l'eau


Le pare pluie sert à éviter les infiltrations d'eau. Il est situé à l'extérieur, entre les panneaux de contreventements et les tasseaux supportant le bardage. Il est imperméable à l'eau mais est très perméable à la vapeur d'eau ce qui permet d'éviter la condensation à l'intérieur du mur. Pour une bonne étanchéité à l'air, tous les lés de pare pluie sont assemblés par un ruban adhésif adéquat.

ppluie.jpg

frvap.jpg

Etanchéité à l'air

Le freine vapeur quand à lui est situé entre l'ossature et les tasseaux supportant le parement intérieur. Le frein vapeur que nous utilisons est plus ou moins ouvert à la diffusion de vapeur d'eau suivant les conditions climatiques contrairement à un pare vapeur qui lui est totalement étanche à la vapeur d'eau. Le frein vapeur permet de ralentir une migration trop élevée de vapeur d'eau dans le mur et ainsi laisser le temps au mur d'évacuer vers l'extérieur le surplus d'humidité. Il permet également d'éviter les courant d'air en colmatant toutes les interstices qui pourraient subsister dans la structure de l'habitation. Comme pour le pare pluie, tous les lés du frein vapeur sont assemblé avec un ruban adhésif.


Catégorie : - Notre offre
Page lue 2530 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Destockage MDK

-50% Terrasse en robinier (faux accacia), largeur de lame 80mm, épaisseur 22mm. Quantité maxi 8,87m² (avec espacement de 5mm entre les lames). 

Prix : 29,44 €/m² TTC non posé

Terrasse_robinier-p.jpg

vert-h.gif

-50% Bardage Trémolo. Largeur utile 110mm, épaisseur 22mm, longueur 4m. Pin traité autoclave marron classe 3. Quantité maxi : 14m²

Prix : 16,56 €/ml TTC non posé

tremolo-p.jpg

vert-h.gif

-50% Bardage Alpalame. Couleur bleu-gris. Largeur utile 110mm, épaisseur 20mm, longueur 4m. Pin prépeint en usine. Quantité maxi : 19m²

Prix : 24,00 €/m² TTC non posé

bard_bleu-gris-p.jpg

vert-h.gif

-50% Bardage mélèze. Couleur huilé teinte naturelle/orangé. Largeur utile 120mm, épaisseur 19mm, longueur 4m ou 3m. Mélèze pré-huilé (huile rubio) en en usine. Quantité maxi : 11m²

Prix : 22,20 €/m² TTC non posé

meleze-rubio-p.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Isolation
Webmaster - Infos