Le saviez vous ?  
De 2001 à 2007,
le marché de la maison bois a augmenté de 46%.
   

Présentation

Fermer Qui sommes nous ?

Fermer Notre offre

Photos

Fermer  Maison

Fermer  Extension

Fermer  Surélévation

Fermer  Parement extérieur

Fermer  Terrasse

Fermer  Isolation extérieure

Fermer  Aménagements

Fermer  Divers

Fermer  Plus en détail...

Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

FAQ

Fermer  Administratif

Les formulaires administratifs de demande de permis de construire, de certificat d'ubanisme, etc. se trouvent sur le site du Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer.

Date de création :26/08/2008 - 19:39Dernière modification :02/11/2010 - 16:54Imprimer l'article

Lorsque vous faite construire, vous devez souscrire une assurance dommage-ouvrage, celle ci est obligatoire. Elle sert à mettre en oeuvre la garantie décennale et a pour objet une indemnisation rapide en cas de désordre sur le gros oeuvre dans les dix ans qui suivent la réception de la maison. L'assureur indemnise l'acquéreur puis se retourne contre les responsables.

Date de création :25/08/2008 - 10:27Dernière modification :26/08/2008 - 23:28Imprimer l'article

Le COS est le coefficient d’occupation des sols. Il est déterminé par zone dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Ce COS permet de déterminer le nombre maximal de mètres carrés de plancher hors œuvre pouvant être construit par mètre carré de terrain. Par exemple, avec un COS de 0,3 sur un terrain de 1000 m², on peut construire 1000 x 0,3 = 300m².

Date de création :26/08/2008 - 20:16Dernière modification :26/08/2008 - 20:23Imprimer l'article

La TVA 5,5% s'applique aux travaux de rénovation des habitations achevés depuis plus de deux ans. Elle est appliquée à la fourniture d'isolation thermique ainsi qu'au coût de main d'oeurve facturés par l'entreprise. L'isolation d'une extension lors de sa construction ne peut prétendre à ce taux réduit de TVA.
Plus d'informations sur le site de l'administration fiscale.

Date de création :25/08/2008 - 19:06Dernière modification :25/08/2008 - 20:05Imprimer l'article

Fermer  Environnement

Les composés organiques volatils, ou COV sont des composés organiques (hydrocarbures, composés constitués de carbone et d’hydrogène) pouvant facilement se trouver sous forme gazeuse dans l'atmosphère. Ils peuvent être d'origine anthropique (raffinage, évaporations de solvants organiques, imbrûlés...) ou naturelle (émissions par les plantes). Leur caractère volatile leur permet de se propager plus ou moins loin de leur lieu d'émission. Ils peuvent donc avoir des impacts directs et indirects. Les COV ont un impact direct sur l’Homme et sa santé. Plusieurs normes de la qualité de l’air ont été établies dans le passé afin de protéger les humains face aux différents polluants atmosphériques pouvant nuire à la santé. Tous les procédés qui impliquent la manipulation et la production d'hydrocarbure a part en plein air émettent des COV. Un des principaux émetteurs est le raffinage de pétrole. Les solvants sont également producteur de COV. Les COV sont également une des causes de pollution intérieure, c'est-à-dire, la pollution de l'air à l'intérieur des bâtiments, lieux d'habitation, lieux publics et lieux de travail. Les sources sont alors généralement les peintures, colles et produits de traitement du bois par exemple. Certaines plantes auraient la capacité d'absorber plusieurs de ces polluants que l'on retrouve à l'intérieur et qui peuvent être mauvais pour la santé (voir plantes dépolluantes).


Source Wikipedia.

Date de création :14/08/2008 - 11:24Dernière modification :14/08/2008 - 11:33Imprimer l'article

Les Conseils d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement existent dans chaque département. Ils assurent des missions de conseils auprès des administrations chargées de l’instruction des dossiers d’urbanisme mais également auprès des particuliers. Le permis de construire génère une taxe départementale pour le financement des CAUE. Vous pourrez donc sans hésiter les consulter et bénéficier ainsi gratuitement de leur expérience. De l’insertion de votre maison dans son environnement à la réalisation de vos espaces vert, tout est fait pour vous aider à mener à bien votre projet.

Date de création :26/08/2008 - 23:25Dernière modification :26/08/2008 - 23:25Imprimer l'article

Fermer  Matériaux

Un poutre en I en bois est utilisée pour faire le solivage des planchers ou pour faire les toitures en charpente-chevron. La poutre en I est constituée d'une âme en OSB et les membrures sont en bois massif ou en bois composite. L'avantage d'un tel matériaux est sa légèreté, sa solidité et la possibilité d'avoir une portée importante (jusqu'à 15m). Poutre en i

Date de création :10/09/2008 - 15:20Dernière modification :10/06/2014 - 13:26Imprimer l'article

L'OSB (Oriented Strand Board) est constitué de lamelles de bois résineux orientées et disposées en trois couches croisées. Il existe plusieurs types d'OSB avec des caractéristiques, des tailles et épaisseurs différentes. Ces plaques peuvent servir à la structure comme à la décoration. Ils ont une grande stabilité dimentionelle ainsi qu'une grande résistance mécanique. L'OSB est utilisé pour la réalisation de plancher et pour le contreventement de l'ossature des murs.
OSB

Date de création :11/09/2008 - 10:35Dernière modification :11/09/2008 - 11:35Imprimer l'article

La laine de bois fabriqué à l'aide de bois résineux non traités et défibrés. Cet isolant est :
  • naturel
  • renouvelable
  • biodégradable
  • recyclable en fin de vie
  • propre et non polluant
  • durable
  • perméable à la vapeur d'eau pour une atmosphère intérieure saine
L'été comme l'hiver, il offre une excellente isolation, favorise la régulation hygrométrique de l'habitation. Il est également un bon isolant phonique.
Laine de bois

Date de création :10/09/2008 - 16:31Dernière modification :10/09/2008 - 18:39Imprimer l'article

Les panneaux en fibres de bois DWD sont fabriqués exclusivement avec du bois de conifères européens. Outre la force de cohésion propre au bois, c’est l’adjonction de petites quantités de liant (< 3 %) et de paraffine qui garantit la résistance et la stabilité dimensionnelle du panneau sous l’influence de l’humidité. La surface non polie et brute de presse agit comme une seconde couche drainante. Le panneau DWD est ouvert à la diffusion de vapeur d'eau et améliore aussi l’isolation thermique, grâce à sa faible conductibilité thermique. Il remplace avantageusement l'OSB comme panneau de contreventement. Il ne contient pas de formaldéhyde.  
 

Date de création :09/02/2009 - 15:07Dernière modification :09/02/2009 - 15:10Imprimer l'article

Le Fermacell se présente sous forme de plaque et remplace avantageusement l'habituel placoplâtre. Il est utilisé pour réaliser des cloisons, plafonds et doublages. Il est composé de gypse et de fibres cellulose. Il est incombustible (M0) et applicable dans les locaux humides. Sa densité en fait un matériaux avec d'excellentes caractéristiques pour l'isolation phonique, une résistance remarquable aux chocs, permet l'accrochage d'éléments suspendus sans renforts et apporte une certaine inertie thermique au bâti. Plus d'info sur le site du fabricant. Fermacell



Date de création :10/09/2008 - 12:30Dernière modification :10/09/2008 - 14:50Imprimer l'article

Fermer  Technique

Le LVL (Laminated Veneer Lumber) un matériaux composé de placage minces de bois recollés à fils parallèle. Il sert surtout à la constitution de structure en tant que poutre. Ce matériau accepte généralement une contrainte axiale deux fois supérieure au bois massif.

Date de création :05/09/2008 - 13:19Dernière modification :09/02/2009 - 14:53Imprimer l'article

La structure de base d'un mur standard ossature bois que nous proposons est constitué de (de l'intérieur vers l'extérieur) :

- Tasseaux 22x45mm
- Freine vapeur
- Ossature 45x120mm tous les 40cm garnie de 120mm de laine de bois
- OSB 9mm
- Tasseaux 22x45mm
- Bardage

Plusieurs composants peuvent être modifiés pour atteindre un niveau d'isolation très élevé. Voir pour cela les articles techniques concernant l'isolation.
Le choix du parement intérieur est laissé libre aux désirs des clients.
 
Coupe ossature

Date de création :08/09/2008 - 15:22Dernière modification :11/09/2008 - 10:37Imprimer l'article

Les Documents Techniques Unifiées (DTU) contiennent les règles techniques relatives à l’exécution des travaux de bâtiment. Le DTU 31.2 correspond à la construction des maisons et bâtiments à ossature bois. Quelques autres DTU :
DTU 31.1 : Mise en œuvre des planchers.
DTU 52.03 : Plancher bois ou en panneaux à base de bois.

Date de création :25/08/2008 - 11:18Dernière modification :09/02/2009 - 15:12Imprimer l'article

Le bois brûle... mais il résiste particulièrement bien aux incendies. Sa combustion est lente, régulière et parfaitement prévisible, même aux températures les plus élevées. En cas d'incendie, ce matériau se révèle même plus sûr que d'autres, puisqu'une structure en bois conserve sa capacité de portance plus longtemps que son équivalent en acier ou en béton. Résultat : les pompiers préconisent l'usage du bois dans certaines portes coupe-feu... et les assureurs n'exigent aucune surprime pour assurer une construction bois contre l'incendie.

 


Date de création :12/09/2008 - 09:32Dernière modification :12/09/2008 - 09:32Imprimer l'article

Fermer  Thermique

Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire qui, dans l'enveloppe d'un bâtiment, présente un défaut ou une diminution de résistance thermique (à la jonction de deux parois en général). Les jonctions entre deux matériaux de résistance thermique ou de conductivité thermique différentes créent un pont thermique. La constitution de la paroi influe sur les ponts thermiques, ainsi les ponts thermiques sont presque nuls avec une paroi en bois qui est assez isolant ou une paroi avec une isolation extérieure . Les ponts thermiques constituent des zones de fortes déperditions thermiques, l'humidité peut s'y condenser.

Date de création :08/07/2008 - 21:14Dernière modification :26/08/2008 - 23:31Imprimer l'article

Un isolant naturel est un produit isolant d’origine végétale, animale ou sédimentaire qui - en plus de ses performances acoustiques et/ou thermiques - possède des caractéristiques environnementales spécifiques. L’isolant naturel sain est entre autre :
  • anallergique,
  • confortable à vivre, 
  • durable,
  • renouvelable,
  • propre et non polluant,
  • biodégradable,
  • recyclable en fin de vie.
     

Date de création :01/08/2008 - 06:54Dernière modification :14/08/2008 - 17:36Imprimer l'article

Les isolants naturels ont plusieurs champs d'application en neuf comme en rénovation. Ils sont utilisés en construction traditionnelle ou bois pour l’isolation thermique et/ou acoustique :
  • des murs intérieurs et extérieurs,
  • des cloisons,
  • des sols,
  • des planchers,
  • des plafonds,
  • des greniers,
  • des combles aménageables ou perdus,
  • des toitures.

Date de création :01/08/2008 - 07:00Dernière modification :01/08/2008 - 07:15Imprimer l'article

Comparés aux isolants traditionnels comme les laines minérales, les isolants naturels sains sont :
  • sans risques d’irritations cutanées ou respiratoires,
  • faciles à transporter et à mettre en œuvre,
  • disponibles sous différentes formes,
  • résistants aux écarts de température et d’hygrométrie,
  • durables et donc économiques sur le long terme.

Côté performance, les isolants naturels permettent :
  • d’isoler en continu,
  • de supprimer les ponts thermiques,
  • de conserver chaleur en hiver et fraîcheur en été,
  • de ne pas surcharger les supports,
  • de régulariser l'hygrométrie intérieure de l'habitation.
 

Date de création :01/08/2008 - 07:12Dernière modification :26/08/2008 - 18:49Imprimer l'article

La Réglementation Thermique 2005 est la suite de la RT2000. Elle s'applique aux bâtiment neuf résidentiels.
La RT2005 prend en considération les paramètres comme :
  • L'isolation : Les pertes de chaleur par les parois pouvant être très élevées, il faut s'assurer du pouvoir isolant des toitures, des murs, des planchers ainsi que des portes et fenêtres
  • Les ponts thermiques : Il s'agit de la discontinuité de l'isolation due à la structure de la maison et qui peut représenter une très grande partie des déperditions.
  • La ventilation : Le renouvellement d'air doit être suffisant pour l'hygiène mais ne doit pas être une source de déperdition trop élevée.
  • Perméabilité à l'air : Il s'agit de limiter les infiltrations d'air parasites à l'intérieur de l'habitation.
  • Conception bioclimatique : Les apports passif (chaleur du soleil) peuvent permettre une réduction des factures de chauffage.
  • Protection solaires : Ces protection permettent d'éviter l'éblouissement et la surchauffe en période estivale.
  • Energies renouvelables : Elles sont inépuisables et "propres" pour l'environnement.
  • Eclairage des locaux : Il s'agit de limiter les consommations d'énergie utilisés pour l'éclairage
La france se découpe en 3 zones climatiques différentes (H1 à H3) en fonction de leur températures et de leur ensoleillement. Suivant la zone où se trouve la construction et suivant le type de chauffage utilisé certaines limites ont été définies concernant :
  • La consommation d'énergie de ces bâtiments pour le chauffage, le refroidissement et l'eau chaude sanitaire
  • La température intérieure à ne pas dépasser pour le confort d'été
  • Les performances minimales des matériaux et composants utilisés pou
  • l'isolation, la ventilation et le système de chauffage.
Les limites :

Zone climatique  Combustion fossile Chauffage électrique 
H1  130 kWh/m²/an  250 kWh/m²/an
H2  110 kWh/m²/an 190 kWh/m²/an
H3  80 kWh/m²/an  130 kWh/m²/an








Plus d'informations sur le site du Ministère du logement et de la ville.

Date de création :25/08/2008 - 10:34Dernière modification :27/08/2008 - 16:56Imprimer l'article


^ Haut ^